28/03/2020

Avec « Le Mirage de Zo », Julien Belliard frappe fort.

Le 27 mars 2020 sort le troisième album de Julien Belliard. Un projet de 10 morceaux portant un nom mystérieux et intriguant, « Le Mirage de Zo ». Dans quel univers nous propose de plonger cette fois-ci l’artiste ?

Julien Belliard est un chanteur et musicien qui tout en manipulant des mélodies mêlant la pop, la folk ou encore le rock, nous livre des textes d’une beauté unique. Ses poèmes nous plongent irrésistiblement vers un monde que l’artiste n’a de cesse d’invoquer et de réinventer à travers ses créations musicales, le roadmovie. Tout au long des chansons qui composent l’album, nous sommes embarqués dans ce que l’on pourrait appeler un « road trip », mais pas n’importe lequel. Les paysages et les ambiances qui filent à travers les morceaux sont dignes d’un western, et les références à cet univers sont explicites comme le démontre la chanson « Rio Lobo », désignant un très célèbre film de western américain des années 70 portant le même nom. Sans cacher les références, le mystère et le métaphorique restent malgré tout dominant dans cet album. En effet, tout en donnant à la langue française une texture et un sens magique, il dresse un paysage truffé de symboles. Tout l'environnement qu’il chante dans cet album est son mirage… Mais pas de panique, il n’est pas question de nous y perdre car Julien Belliard est notre guide dans cette traversée.

En peinture, on parle d’iconographie pour qualifier l’ensemble des images d’une œuvre et leur sens. « Le Mirage de Zo » semble avoir sa propre iconographie, sauf que celle-ci s’exprime à travers les mots du chanteur. Nous retrouvons ainsi une multitude de métaphores et de symboles. Un des éléments qui s’installe dans quasiment tous les morceaux est la nature. Cette dernière n’est pas douce ou bucolique dans la bouche du chanteur. C’est une nature sauvage, mystérieuse, presque dangereuse comme le témoigne par exemple le morceau « La brume de l’aube ». Le chanteur dépeint une « terre sauvage », des « ombres sur le chemin ». Seulement, ce n’est pas l’angoisse qui nous submerge à l’écoute de la chanson car la nature de Julien Belliard est nuancée. En effet, dans le même morceau nous pouvons entendre les termes suivants, « entre la brume et la pénombre », ou encore « ne croit pas que le courant nous endort » dans la chanson « Vers l’azur ». L’artiste se sent plus vivant que jamais dans cet environnement. Ces paysages qu’il nous décrit sont le reflet de son âme et ses émotions.  Il n’est pas question de voir la vie d’une seule couleur, c’est cette complexité qui fait la beauté de l'album.

Le motif de la lumière est lui aussi omniprésent dans ce voyage. « Le Mirage de Zo » est un album lumineux.  On retrouve par exemple cet élément dans « Stroboscope ». Cette chanson est avant tout un poème qui parle d’amour. Il semblerait que Julien Belliard est face à une forme d’amour éphémère ou plutôt qu’il est sur le point de laisser, « dernier baiser ». Pourtant, cet amour semble dégager une lumière et une aura sublime, se déversant par « vagues de lumière ».

Si ce troisième projet est si lumineux, c’est parce que l’artiste n’est plus en train d’errer sans but. A travers ce mirage il est en quête de lui-même. Ces 10 morceaux sont comme un voyage initiatique. Les écouter les uns à la suite des autres, c’est s’autoriser à plonger au cœur de nos doutes, nos rêves, nos peurs et nos espoirs. Dans la chanson « L’Exil », il est question de trouver son oasis alors que la douce voix de Julien Belliard clame « La traversée, trouver son exil…». Cette aventure poétique et merveilleuse, nous sommes invités à la suivre dès l’ouverture de l’album avec « Fenêtre ». Avec sa voix et ses mélodies envoûtantes, le chanteur nous ouvre une entrée pleine de promesses vers cette quête de l’âme. Le chemin sera probablement semé d’embûches, seulement la beauté d’une telle aventure n’est-elle pas là ? Dans la prise de risque ? Maintenant, tel des cowboys nous traversons les profondeurs de nos âmes en musique…  

  • Tous styles
  • Rock
  • Chanson
  • Pop / Folk
  • World
  • Electro
  • Rap, R'n'B, Soul
  • Reggae / Ska / Ragga
  • Jazz / Blues / Funk
  • Métal
  • Autres
  • T-Moon
    Your Body
  • ubiquity is the answer
    Age of Indifference
  • Wichita
    Try the ghost
  • DJENKAFO
    En mob à Ouaga
  • Mister Il Slam
    Un jour viendra
  • Zarhzä
    Mme Soleil
  • RETROPOLITAIN
    Bleu Mécanique
  • Prodige Talkbox
    Nowhere
  • HELL-LINE
    Agoraphobia live 18/11/12
  • Geekinshort
    Pistaches Cacahuètes
  • Romuald KOFFI
    M'mo
  • Marika de
    Dis-moi quand
  • FREEVOLT
    Call me at night
  • Wyve
    Only You
  • Blue Jeans
    7 nation army revisited live
  • Down Trigger
    Catch the Dragon
  • My Own Fear
    My Own Fear
  • Mama Witch
    Faster
  • 4Oz Under Water
    MORNING STAR
  • Marty Brownn
    Fleur de sel
  • Cat à Strophes
    Le blues de l'ambulancier
  • The JFKs
    Dusty Man
  • Drikz&Benz
    Galway Girl - Ed Sheeran Cover
  • Te Beiyo
    "Sous l'Orage" (Live, Solo, 1ère partie de Tété à l'Odéon de Tremblay)
  • ManCris Lovaïlé
    Comme un souffle d'air frais
  • Bremen
    La petite mort
  • ROI YALTIZ
    PAYE TA CHORé
  • SMELL THE FLAMES
    Burn the Sky
  • La Main Chaude
    Costa Del Sol
  • Holden Jules
    Mrs K
  • KELAA
    S'EMPARER DU CIEL
  • Kr'eyes
    ATOMISE
  • Agadès
    La Valse
  • Petit HoMme
    Dix doigts
  • WILLY BLANK
    The one
  • No Money Kids
    Bullsh*t
  • Rose Dicy
    Le riz et la bonne sauce
  • Captain Simard
    C'était mieux avant
  • MAB
    Les Choses Qui Fâchent
  • COLOMBE
    Ose !
  • YARNO
    seul devant
  • Fading Cuts
    Close
  • MiND
    You Should Have Been There
  • JO/ The Wise
    Black Hole
  • Brako
    Jamais
  • TO DE Y
    TODAY (Associé)
  • Djenavi
    Morceau 2
  • Les Rois De l'Evasion
    Cyber dilemme
  • Elion Conie
    Here I Go Barcelona
  • Lovely Girls Are Blind
    Robotnik
  • Mathyl
    Rappelle toi
  • The Owners
    Story Of a Poor Man
  • MALAKAF
    Sauvez la planète
  • Apaloosa
    Rencontre (Morceau 1 - Acte I)
  • Association de Malfaiteurs
    Mary had a litlle lamb SRV
  • the eleven
    is it U
  • SUGAR LAB
    Dernier Verre Album Version
  • MDI
    EGO
  • Élodie Keranne
    Mon impuissance
  • Lonesome Folks
    Don't be sad
  • Lonesome Folks
    I'm gonna see you girl
  • Time Code
    Astral Chase
  • Pourquoi pas!
    Pauline Charles
  • Mové Sort
    Demain J'y Go
  • Willigens
    La Mer en Hiver
  • IRIE ORCHESTRA
    In my life
  • Be My Guest
    LA FILLE D'EN FACE
  • UPLOWS
    Propaganda
  • Septic Kewone
    Poing R
  • Stabar
    Deux Papas
  • FRIEDA
    DÉMO VERTIGO
  • Asgaya
    If - Jean Michel Jarre Little Boots ( Asgaya Remix )
  • 6:33
    I Like It
  • Magic Mushroom
    Next Level
  • PLUMP
    SULLIED FLESH
  • kontrefasson
    travailler
  • Thomas Demaret
    Post scriptum
  • DiXiT
    A bout portant
  • Rock Incidence
    Walking Dog
  • Les Cahiers d'Auré
    A Corps Perdu
  • Fear Club
    Parrots (feat Le Fawnhawk)
  • Dreadful Silence
    I am the Night extrait
  • Fifi Rafiatou
    Djofè
  • EYE 'N' EAR
    We shall never surrender
  • Friction
  • milan
    Let us go
  • Din Beneficient
    Put Your Life Out
  • Captain Simard
    J'suis moche
  • MeloWaty
    My Love has a name
  • Les Rois De l'Evasion
    Ennemi Public n°1
  • Dark and Jin
    Sweet High(Sweet Down)
  • Bitch Slappers
    Chicken of the death
  • Snug
    Modern Slave
  • Phil Auzard et Garba Groove
    Ici ou là
  • Dreadful Silence
    Godzilla extrait
  • WILD SAGE
    Lifetime ( live )
  • Klangfeld
    5000 Miles
  • Dacryma
    Exquise Marquise
  • Acedia Mundi
    Ceux Qui Marchent
  • Dirty MILF
    Dirty MILF