30/11/2018

Dizorder vous dit tout !

Alors que le groupe sort son premier EP en octobre dernier, Dizorer se dévoile dans une interview au Combo95. 

Découvrez de ce groupe local montant !

Pour commencer, pouvez-vous vous présenter : Dizorder c’est qui ? C’est quoi ?

Dizorder, c’est un groupe de Metal Alternatif porté par les screams et mélodie de notre Chanteuse, Chloé. On vient du Val-d’Oise, et on a grandi ensemble pour la plupart.

En fait, Chloé, Kevin et Maximilien (drum) jouent ensemble depuis 2006 dans une formation Rock. Ils avaient même enregistré une démo en 2007, alors âgés de 13 à 15 ans ! Depuis, ils ne se sont pas lâchés et cela fait donc 12 ans qu’ils jouent de la musique ensemble.

Résultant d’une amitié de longue date et de l’assurance de pouvoir travailler sans filtre, sans contrainte, c’est avec la volonté de créer quelque chose de plus ambitieux en janvier 2016 que Dizorder est né. Baptiste rejoint le trio à la guitare dès le début de l’année 2016. Kevin était à la basse mais voulait passer en deuxième guitariste. On a alors eu la chance de rencontrer Maximilien (encore un !) qui rejoint Dizorder à la basse en janvier 2017 et s’approprie tout de suite le délire. L’équipe était au complet ! S’enchaîne alors les compositions et l’enregistrement d’un premier EP quelques mois plus tard, on n’a pas chômé.

En 2018, vous avez été élus coup de cœur d’une scène ouverte de la Ruche, remporté une résidence au Forum, êtes montés sur la scène de la 33 Tour au côté de Disco-Nected, sorti un EP… Grosse année pour un groupe jusque là méconnu ! Comment expliquez-vous cette accélération ?

C’est vrai que beaucoup de choses se sont passées cette année, même avec la possibilité de monter sur scène à Paris aux côtés de Silverstein. Nous sommes super fiers et je pense que c’est avant-tout le fruit d’un dur labeur. Il faut, je pense, souligner aussi l’importance du tissu associatif Val-d’Oisien qui nous a permis de prendre la mesure d’un monde musical complexe, de connaitre les acteurs du réseau local. Combo95, L’asso La Ruche, mettent en avant les jeunes artistes du coin et c’est un atout majeur pour nous.

Je pense enfin qu’il y a une volonté commune de chaque membre de Dizorder de s’impliquer ainsi, à la fois sur le plan personnel mais aussi budgétaire ! On a les mêmes envies, les mêmes besoins, les mêmes passions et les mêmes fous rires. Automatiquement, ça permet d’échanger entre nous et d’avancer rapidement, c’est une force.

Le 19 octobre dernier, vous avez sorti votre premier EP « Moon Phases ». Comment vous est venue cette envie ? Coup de tête ou projet de longue date ?

L'envie de faire un CD était chère à chaque membre du groupe. C’était l’idée de concrétiser ces années d'amitié sur un support solide et de se dire qu’on a un objectif commun, qu’il fallait enfin faire quelque chose d'abouti. Cela ne s'est donc pas fait sur un coup de tête mais plutôt à partir d’une envie de longue date.

Avant de rencontrer Maximilien (bassiste) nous avions déjà deux titres sous le coude, complètement remodelés aujourd’hui. L'EP s'est véritablement construit au fur et à mesure et le choix des titres étaient déjà prédéfini avant d'enregistrer, mais il y a eu pas mal de modifications tout au long des prises studio.

Par exemple, petite anecdote, à l'écoute du premier enregistrement de Love In Blood, nous avons décidé de revoir intégralement le chant pour apporter une touche plus hip-hop/rebondissante. Nous l’avons donc réenregistrée des mois plus tard.

Et l’enregistrement : comment s’est-il passé ? Où a-t-il eu lieu ?

Nous avons enregistré ce premier EP au Studio La Tour Fine à Herblay, Vincent Thermidor aux commandes.  La question du lieu d’enregistrement ne se posait même pas puisque notre première expérience studio en 2007 était avec lui !

Dans l’ensemble, l’enregistrement s’est très bien passé mais nous avons dû faire face à plusieurs difficultés. La première étant que nous manquions de matériel pour avoir ce « petit quelque chose » qui puisse nous satisfaire dans le détail, telle que la basse, la caisse claire de Maximilien et une tête d’ampli pour les guitares ... Mais Vincent à fait un travail formidable et nous avons pris le temps nécessaire avec lui pour travailler l’ensemble de ces détails, comme le « tone » des guitares, entièrement modulées sur ordinateur (!)

Le plus gros défi a été de réécrire entièrement le pont de The Real Face, qui nous est apparu complètement faux après enregistrement… un manque de recul sur le morceau certainement. Nous avons donc entièrement réécrit le pont, le solo et tout s’est débloqué par la suite.

Si nous savions à 70% ce que nous souhaitions sur Moon Phases, Vincent a été là pour nous guider et nous conseiller sur des détails précis de mise en avant d’un refrain ou d’un couplet et a été un véritable chef d’orchestre pour la proposition d’effets et d’ambiances. Sans lui, nous ne serions pas arrivés à un tel résultat.

Au total, l’enregistrement et le mixage de Moon Phases nous à demander 7 mois, de juin 2017 à Janvier 2018, avec un deuxième mix impulsé par Vincent puisqu’il n’était pas intégralement satisfait de son boulot, pourtant déjà incroyable !

Moon Phases… Un nom bien énigmatique. Pourquoi ce choix ?

Au-delà du choix purement esthétique, la Lune représente pour nous l’unité et la multitude à la fois. En fait, tout est expliqué dans les parole de First-Moon, l’intro’ de notre EP. En d’autres terme, elle a une symbolique importante puisque nous sommes tous différents dans le groupes, et en même temps on ne fait qu’un, comme les phases de la lune.

Ça nous a permis de justifier aussi la multitude d’univers que propose Moon Phases ; tantôt rock, tantôt New-Metal, tantôt Metalcore. La lune exprime ainsi les différentes influences.

On ira certainement encore plus loin dans cette idée avec le prochain projet.

Dizorder au futur, ça donne quoi ?

Il y a énormément de choses à dire ! Nous sommes déjà en pleine préparation d’un deuxième EP et notre premier clip est prêt à sortir d’ici quelques semaines ! Nous sommes très excités de proposer de nouvelles choses et d’affiner un peu plus notre identité. En plus, l’ensemble du groupe s’accorde pour dire que nos nouvelles compositions correspondent davantage à ce que nous désirions jouer depuis le début, c’est-à-dire quelque chose d’encore plus énergique et condensé.

Si nous avons quelques idées de collaboration, avec un autre chanteur par exemple, on aimerait pour le moment faire plus de scène, mais ce n’est que le commencement et c’est toujours compliqué de se créer des opportunités à cette étape du projet. Nous croisons les doigts et apprenons chaque jour quelques ficelles du métier.

Sur le court terme, notre rêve serait de pouvoir franchir les frontières et tourner en Europe. En tout cas, nous nous donnons le maximum de moyens pour atteindre cet objectif, qui en fait est un rêve de gosse.

Un petit mot de la fin pour votre public ou futurs fans ?

DIZZYGANG ! C’est comme une famille prête à en découdre tu vois ? Et puis, on a 4 nouveaux titres encore inédits, donc restez avec nous, on dévoilera tout ce qu’il faudra dévoiler ces prochaines semaines/mois !

  • Tous styles
  • Rock
  • Chanson
  • Pop / Folk
  • World
  • Electro
  • Rap, R'n'B, Soul
  • Reggae / Ska / Ragga
  • Jazz / Blues / Funk
  • Métal
  • Autres
  • papydiss bizo
    lève ton verre
  • MUSHIN
    Childhood
  • RETROPOLITAIN
    Embarquez à bord
  • Asgaya
    Mohawk
  • Charlotte & Magon
    Always A Secret
  • Storm Orchestra
    Am I Gonna Die ?
  • serial crieur et aayite
    Conte et stations (de métro )
  • Ensemble SOUPPAYA
    Suite Stellaire 3
  • Fifi Rafiatou
    Ayélè
  • Fall Of The Order
    KillThe Planet
  • MAB
    Les Choses Qui Fâchent
  • AQRCMB
    MA PHILO
  • Le Traquenard
    Dégage t'es moche (marche à l'ombre remake)
  • Backside Project
    Deshabille Moi
  • Eva donc Jouhet
    Filles de joie
  • The twisted minds
    Empty pockets
  • Orphé
    Danse
  • 7AC
    En Direct
  • Abhcan
    Sex It Up
  • The Healing Tree
    Are You Awake ?
  • The Droppers
    Groupie (Live)
  • 6ra braco
    L'Homme et sa bouteille
  • Men Wearing Borsalino
    The Blues Calls Me
  • The Eleven
    The Whore
  • Demande a la Poussière
    Le lendemain
  • AKUGASASY
    Patima
  • PRIVATE JACK
    keep the faith
  • All Access Areas
    Why
  • amazigh riddim
    y a un problème
  • Willigens
    rude boy
  • Explicite
    Plan à trois
  • Alpha Brutal
    Blue Cats
  • Wakan-Tanka
    Bad Horse
  • Red Off
    Lost in house
  • I Lambi
    Rudy Gun Laddie
  • Before Eleven
    Les boules
  • Elyes le Baron
    Ça paye pas
  • Thibault
    Woman in love
  • TiLu
    si tu étais reine
  • Rikki Blitz
    Sud
  • D'Austerlitz
    Mister Grey
  • SANTIAGO
    Le Tombeau - album L'Aurore
  • TiLu
    John Doe "version studio"
  • Elodie Kimmel
    L'abri du silence
  • La Main Chaude
    Reef
  • Houn
    Hermit
  • Cylsée
    Lo fraisse
  • Tao Menizoo
    Released
  • Jagas
    ça ne sauvera pas le monde
  • Blue Jeans
    7 nation army revisited live
  • BRJ
    Maison
  • Ccileteplait
    This is not a love song
  • LES PARESSEUX (que de nom!!!)
    MEDLEY
  • Theory of youth
    poke my self esteem
  • The Dom's
    I wanna talk about your love
  • Peter's Pain
    Giving Up This Fu**ing Life - Reporting Of Lost Society
  • gwakera
    priere a jah
  • Les Rois De l'Evasion
    Prophétie
  • Affirmative Action
    La Parisienne
  • Van Gogh Superstar
    Un monde à refaire
  • Beating The Odds
    Escape
  • NonoLaFripouille
    devant le monoprix
  • Djenavi
    Morceau 2
  • JEAN MICHEL ORCHESTRA
    LA ROUTE
  • Le Chœur YEAH !!!
    Un corps
  • Tyllidium
    Between The Light And The Shadow - Part2
  • The Lunacies
    Huha
  • TARSIUS
    DIVAN (live)
  • FONKADDICT
    L'interview du groupe Fonkaddict - Oxyradio
  • DiXiT
    A bout portant
  • Backayard
    darker shade of black
  • UPSKIRT
    RATuPu
  • Marika de
    Dis-moi quand
  • THE CREATURE
    Our memories
  • kontrefasson
    pognon
  • Wyve
    Only You
  • IILYD
    Waiting
  • Pussygrabbers
    Aywok
  • MUSHIN
    No More Secret
  • FARIO
    Funambule
  • CinetiK
    Nouveau Monde
  • Mekintown
    Questions d'intolérance
  • Be My Guest
    LA FILLE D'EN FACE
  • Lion Thunder
    San Jé
  • Mama Witch
    Where Do I Take This
  • Holden Jules
    In Between
  • D'Austerlitz
    Cut Open
  • Elion Conie
    Get Up get Better
  • RETROPOLITAIN
    RUN !
  • Dacryma
    D'ébène & D'ivoire
  • The Heatens
    Emperor Slide
  • Evansoa
    Versace Remix
  • Niko
    The Old Joe
  • Le Traquenard
    Les Relous (Chanson engagée)
  • LA VAGUE
    CRUSH IN A CRASH
  • FOXY STYLE
    Love foolosophy
  • C-Djo
    Negrotrip
  • MeloWaty
    Story'll be said
  • Seii
    Sea
  • Les Rois De l'Evasion
    Rock'n'Roll Fashion