combo 95    présente:

95 sounds

Mot de passe perdu ?

Créer votre compte

News

[Interview] Mové Sort Cartel : "On veut développer le Grime en France"

Les deux frères maudits, Ozario et Jo Magik, du duo Mové Sort Cartel sont venus fouler la scène du Forum de Vauréal le temps d’une résidence. L’occasion pour eux de se perfectionner scéniquement, ce qui leur tient particulièrement à cœur, et pour nous de leur poser quelques questions pour essayer de percer leur univers si mystérieux… 

[Interview] Mové Sort Cartel : "On veut développer le Grime en France"

Combo95 : Quelle est l’origine de cet attrait pour les légendes urbaines que vous semblez avoir ?

Ozario : C’est l’ADN même du groupe, rien que son nom « Mové Sort Cartel » est énigmatique. On a toujours voulu faire les choses autour de ce genre de légendes, de ce que l’on ne peut pas forcément déterminer au premier abord et ce qui est encore inconnu. C’est aussi pour cette raison que les noms de nos morceaux, ou de nos EP restent mystérieux. C’est le cas de notre dernier projet « Bizutage » ou encore de notre dernier clip, fraichement sorti, « Godzilla ».

Jo Magik : On a aussi une grosse passion pour le show. On a toujours été très influencé par les artistes qui mettent de l’entertainment, du spectacle, que ce soit dans le rap ou dans le rock. Peut importe l’univers artistique, on est vraiment friand de ça. Cela nous tenait à cœur de le retranscrire dans notre propre univers. 

Combo95 : On vous dit perfectionnistes, est-ce pour cette raison que vous faites tout en autoproduction ? Il me  semble que vous êtes en train de monter vote propre label ?

Ozario : Le label est monté, il s’appelle M-Cub. Effectivement, on est un peu multi casquette, mais cela ne signifie pas que nous sommes en autarcie ou que nous ne pouvons pas travailler, collaborer avec d’autres personnes. Nous avons pris l’habitude de fonctionner comme ça, que se soit au niveau du choix des productions, de l’écriture, du visuel ou des clips que nous montons. Actuellement l’autoproduction nous convient. Le jour ou nous aurons besoin de déléguer, ce qui arrivera, nous essayerons de collaborer avec différents artistes.

Jo Magik : Pour revenir sur le côté perfectionniste, je pense que oui nous le sommes. On n’hésite pas à se critiquer, principalement sur les textes que nous validons. Si l’un de nous n’aime pas un texte proposé, nous ne le chantons pas, ou nous essayons de le retravailler. On a vraiment envie de progresser, que ce soit en live, musicalement mais aussi avec notre identité visuelle. On veut toujours plus.

Combo95 : On ressent une inspiration grime dans votre musique. Ce style de hip-hop est peu représenté en France. D’où vous vient-elle ?

Jo Magik : De base, c’est un style de musique britannique. C’est vraiment né à Londres. C’est surtout l’énergie de ce style, l’univers underground avec un ADN d’indépendance qui nous inspire. On se retrouve beaucoup la dedans. Au niveau de la musicalité c’est le flow, les paroles qui nous influencent. On cherche à retranscrire ça sur scène. Le chopper nous inspire aussi beaucoup. C’est également un style qui a un débit très rapide au niveau du flow. Le mélange de deux univers donne l’identité musicale de Mové Sort Cartel.

Combo95 : Aujourd’hui vous êtes tous deux sur un territoire différent. N’est ce pas trop handicapant pour les répétitions et le travail ? Est-ce, au contraire, une force en ce qui concerne le double territoire ?

Jo Magik  : C’est vrai que c’est assez particulier, mais ça fait partie intégrante de notre histoire. Cela nous permet d’avoir deux terrains de jeux : la région Parisienne et les Pays de la Loire. On a fait pas mal de scènes aux Pays de la Loire, ce qui nous a permit d’acquérir de l’expérience. On a une autre manière de travailler en région Parisienne, il y a beaucoup plus d’opportunités.

Ozario : C’est une véritable richesse. On a la chance d’être suivi par le Combo 95, ce qui nous permet de nous perfectionner scéniquement parlant, mais aussi sur notre façon de diffuser notre musique. On le prend vraiment comme un avantage et pas un handicap. Cela ne nous empêche pas de faire des scènes sur les deux territoires.

Jo Magik  : Après, on ne va pas le nier, cela demande une grosse part d’organisation. On se doit de rentabiliser le temps que l’on passe ensemble.

Combo95 : Vous avez déjà sorti 3 EP, ce qui représente 22 titres accompagnés de 4 clips. Quelles sont les prochaines étapes ?  

Jo Magik  : Sortir un maximum de contenu Grime. On est vraiment dans cette volonté de développer la grime en France. Notre but est donc d’envoyer le plus de musique possible pour les auditeurs. A terme, on souhaiterait sortir un album qui engloberait tout ce que l’on a pu composer.

Ozario : Oui clairement. Pour le moment il y a le titre « Godzilla » qui vient de sortir, normalement un autre clip devrait sortir courant mai. Je rejoins totalement Jo Magik, il y a un fort contenu Grime qui va sortir, pour marquer cette identité dans laquelle nous on souhaite évoluer. J’invite donc tous les auditeurs à venir sur le site 95 Sounds du Combo95 ou sur nos réseaux sociaux pour suivre un peu cette actualité. 

 

Propos recueillis par Maëlyss

04/07/2017

Partager :