07/04/2017

[Interview] Santiago : "Je rentre facilement en transe"

A l'origine projet solo, l'univers rock psychédélique de Santiago a plu à Hugo Bracchi, Félix Bourgeois et Thomas Subiranin qui l’ont rejoint. Aujourd’hui, Santiago ne fait plus cavalier seul. A l’occasion de leur participation au dispositif Starter 2017, nous les avons rencontrés et leur avons posé quelques questions. 

Combo95 : Si l’on revenait un peu à la genèse de Santiago et du projet ? 

Santiago : Avant, j’avais un groupe de garage rock en anglais. On avait enregistré un album avec Yarol Poupaud et pas mal joué dans les salles parisiennes. Au bout de 10 ans, ce duo a cessé d’exister. J’ai donc commencé à écrire des chansons seul. Je faisais aussi pas mal d’expérimentations avec des instruments comme le balalaïka, un instrument Russe, que j’avais amplifié. On peut dire que c’était de la musique de chambre, j’étais dans un petit appartement parisien et j’enregistrais sur mon ordinateur. J’ai rapidement eu plusieurs compositions, j’en ai sélectionné 5 pour les enregistrer. C’est comme ça qu’est né le premier EP. L’enregistrement se passait à Midilive, il a pris pas mal de temps car c’était assez compliqué de traduire l’ambiance « musique de chambre » dans un gros studio. Le mixage s’est passé avec Hugo Bracchi, qui est aujourd’hui mon bassiste. On s’est tout de suite bien entendu, on avait une réelle complicité musicale alors a germé l’idée de faire un groupe. Il a ramené Félix Bourgeois, le batteur et moi Thomas Subiranin, le guitariste. J’étais fan de la musique de Thomas, il sortait aussi des petits morceaux composés dans sa chambre. Cela fait maintenant 1 an et demi qu'on joue ensemble ! Les morceaux du projet que j’avais en solo ont été remixés et réarrangés. A côté, on a commencé à créer tous ensemble. C’est une sorte de transition. Même si cela porte le nom de mon projet solo, j’espère vraiment que cela devienne un groupe.

Combo95 : Cela fait un peu plus d’un an que l’EP « Aurore » est sorti. Après avoir passé une majeure partie de l’été en résidence avec tes musiciens pour enregistrer, le second EP sort en 2017. Tu peux nous le présenter un petit peu ? Diffère-t-il du premier dans le sens où vous êtes maintenant 4?

Santiago : On l’a enregistré à la plage, du coup ce n’est pas du tout la même ambiance qu’un appartement parisien ! Dans le premier EP, il n’y a pas du tout de batterie, j’avais utilisé quelques éléments percussifs, mais la base était uniquement sur de l’instrument à corde le texte et la voix. Alors que pour cet EP, on a vraiment fait un travail de son. On a bénéficié d’une résidence dans le sud de la France en plus du studio midilive. On voulait savoir ce que nous étions capables de produire tous les quatre. Les chansons sont composées et travaillées de façon très différente, sur un système de cassure. L’EP suit une ligne conductrice, même si se sont toutes des chansons à tiroir. Dans une chanson tu as trois ou quatre histoires. On retrouve une vraie cohérence de son, ce qu’il n’y avait pas dans le premier.

Combo95 : Vous portez un attachement particulier aux émotions, à la musique transe dont vous vous inspirez beaucoup. A quoi cela est-il dû ?

Santiago : Depuis que j’ai 13 ans je fais de la musique. La première fois que j’ai joué, c’est ce que j’ai ressenti. Je crois que je rentre facilement en transe. (Rires). A force de jouer, j’ai compris que c’était cette sensation que j’aimais dans la musique, un dépassement total. Il y a une notion de danger aussi. Dans la musique aujourd’hui, il y a moins cet aspect de danger, tu as ton album qui est bien mixé, les positions scéniques sont bien travaillées. J’aime vraiment cette idée d’imprévu. Je n’aime pas monter ce que l’on me demande de montrer.

Après, j’ai travaillé cet aspect transe quand j’étais aux Beaux-Arts de Cergy. Mes professeurs m’ont orienté vers la musique contemporaine. Je m’y suis beaucoup intéressé. J’allais souvent à la médiathèque, où je me suis fait une collection de rythmes de transe de tous les pays : Madagascar, Sahel, etc. J’ai samplé tous ceux qui m’intéressaient le plus. J’ai découvert les griots africains, de longs récits sur un fond musical, parfois rythmés uniquement d’un tambour qui fait rentrer totalement en transe. Je trouve qu’il y a une ambiance très moyenâgeuse dans cette transe-là.

Combo95 : Outre Starter, cette année semble particulièrement importante pour le groupe, le groupe est en pré sélection du mégaphone tour, fait partie du dispositif d’accompagnement Grand Zebrock d’Ile De France, les Nuits Désinvolt. Aurais-tu une explication à cette soudaine éclosion ?

Santiago : Je dirais que c’est la suite logique du travail que l’on a pu fournir. En tout cas, je suis vraiment content et c’est de bon augure. Cela fait maintenant 1 an et demi que l’on travaille à solidifier le projet. C’est donc la parfaite opportunité.

Combo95 : Avec ces divers accompagnements, tu as l’opportunité de faire beaucoup de résidences, que cherchez-vous à travailler ? 

Santiago : On a déjà eu l’occasion de faire pas mal de résidences où on a pas mal travaillé les aspects scéniques. Je voulais mettre en place plus qu’on concert, mais un véritable spectacle. J’avais vraiment besoin de conseils pour trouver la forme scénique correspondant aux morceaux avec des costumes par exemple.  

Propos recueillis par Maëlyss

  • Tous styles
  • Rock
  • Chanson
  • Pop / Folk
  • World
  • Electro
  • Rap, R'n'B, Soul
  • Reggae / Ska / Ragga
  • Jazz / Blues / Funk
  • Métal
  • Autres
  • Au Sud De Nulle Part
    X
  • Alpha Brutal
    Everything's Gonna Be Alright
  • Geekinshort
    Tarés Anonymes
  • Back Lash
    Not my guest
  • Drikz&Benz
    No Diggity - Blackstreet Feat Dr Dre Cover
  • L'Attache Parisienne
    Négatif
  • Mekintown
    Questions d'intolérance
  • DIAZOTT
    Maddie
  • Bremen
    Danse à Deux
  • Milou LeïZ
    RAMDAM CHZ LS CINOK- Teaser
  • Fiz Medzali
    Wasting My Young Years
  • Cylsée
    Lo fraisse
  • Deathtostérone
    Eurovision
  • None
    THE HUSTLER
  • Marion Madsoul
    The Journey
  • Memories
    Promise Yourself
  • Before You Crash
    Breaking Point
  • COLOMBE
    La bague volée
  • Le Traquenard
    Dégage t'es moche (marche à l'ombre remake)
  • IzaK
    Fuzzy Pop
  • Seii
    Golden Waves
  • Evans Soa
    2012
  • C-Djo
    Le temps nous sépare
  • Oncle Oedipe
    L'Ami
  • Akamba
    Il est fou (démo)
  • Dark and Jin
    Like A Rolling Stone
  • Rock Incidence
    Walking Dog
  • Mélanco
    Fade To Black
  • Moshi-Moshi
    À contre courant
  • KELAA
    S'EMPARER DU CIEL
  • Migaso
    Inferno remix
  • Des gars d'la boule
    soirées décalées
  • Ben LORKA
    Jaloux
  • Midnight Nurse
    Nothing left to say
  • Stabar
    J'ai attrapé le Chômage
  • LW Sounds
    Explore (mixété)
  • MUFFINS
    Mon fils est dans l'école
  • Deathtostérone
    C'est normal en festival
  • Peter's Pain
    Wonderful Days - Wonderful Days
  • Lion Thunder
    E alow
  • Before You Crash
    Aurore
  • Drikz&Benz
    Si Facile - Casseurs Flowters Cover
  • Alpha Brutal
    EPIC SONG
  • SHAPS
    Ego SHAPS
  • F&G
    Partir
  • Theory of youth
    cheshire asylum
  • C-Djo
    Amour impossible
  • SMACKWOOD
    Painter
  • DARK WISH
    PAY THE PRICE
  • ASAP
    Wasted Live Concert à L'Etage Paris 10ème
  • Dreadou
    Komotigui
  • AQRCMB
    LAISSE NOUS VOLER
  • SWEETCOVER
    Turn Around
  • AKUGASASY
    Wambelema - Live Ecouen - 2015
  • SHAPS
    ON / OFF
  • AQRCMB
    ACCEPTE MOI
  • THE ROYAL TOUCH
    Inside Out
  • COVERPLAY
    Black dog
  • LA VAGUE
    MAYBE I FORGOT
  • Demande a la Pousière
    DALP-7
  • Maxime et Julien
    Les Moustiques
  • Camélia Pand'or
    Shakalak
  • Gary O'slide
    Blues saloon
  • Out Of My Eyes
    Break The Rules (Charli XCX Cover)
  • Red Off
    Lost in house
  • Kcordeon
    A la banque
  • Malone
    Sons & Lumières (Live)
  • Yard King
    Sea's Call (démo)
  • WILD SAGE
    Mount
  • Mister Vince
    T'as passé l'âge pour mourir
  • The Pringles
    Hey Brother
  • 6:33
    Order of the Red Nose [1/2]
  • Résilience
    Goodbye men
  • Cracbake
    Un sourire (démo)
  • MARTHE
    Drive me
  • The Pringles
    California life
  • T-Moon
    Havana - Camila Cabello ft Young Thug (Remix by T-Moon)
  • Pussygrabbers
    Aywok
  • Storm Orchestra
    When I Touch Your
  • Fight
    Pete chenn la
  • Petit HoMme
    S'essoufler
  • 9.0
    ACIDIC BLOOD
  • MeloWaty
    My Love has a name
  • Pascal Rasmussen
    Ode à la plus belle des femmes
  • Shadow Monkey'Z
    Shadow flow
  • Ben LORKA
    Perdre le nord
  • Baï-Kal
    Happy Hours
  • Simon sans H
    Marion
  • the run
    Future is Now
  • Evans Soa
    J'avance+freestyle (BONUS)
  • BloodyKops
    So Strong
  • Backayard
    hot milk
  • Jocko
    Robotix
  • Hollyblood Blvd
    Nervous Breackdown
  • Charley's Tone
    If You're Ready
  • D'Austerlitz
    Atlanta
  • The Droppers
    Groupie (Live)
  • Men Wearing Borsalino
    The Blues Calls Me
  • Impressions
    It's in the air of time
  • TISANIERS
    Deux coeurs pour vivre