21/11/2018

"Moon Phases", un premier EP pour Dizorder

Le 19 octobre dernier, Dizorder nous a offert son premier EP « Moon Phases » dans lequel se dévoile une lune tantôt inquiète, amoureuse, tantôt furieuse et majestueuse. Un nom on ne peut mieux choisi puisque l’adjectif qui vient à l’esprit dès la première écoute est « lunaire ».

Dès l’intro, Dizorder nous met en conditions : une instrumentale piano nous berce, une batterie légère nous plonge dans un paysage onirique traversé par des sonorités électroniques bien plus viscérales sur lesquelles se pose une voix Lo-Fi terminant de donner une atmosphère chimérique, dérangeante à l’ensemble. La suite des morceaux nous rappelle que « lunatique » n’est rien d’autre qu’un caractère lunaire poussé à fond…

Les murs de guitare et les screams vous accueillent dès le premier orteil trempé dans « Love In Blood ». On y découvre un groove particulièrement efficace sur les couplets qui viennent équilibrer un refrain aux mélodies pures et planantes. Arrive ensuite le break où le groove devient carrément sanglant, mais on aura compris avec le refrain : tout ça n’est qu’amour… ? Une outro clean et atmosphérique nous guide vers le second morceau : « Erinyes ».

Les Erinyes sont des déesses grecques : d’infernales persécutrices plus connues sous leur nom romain : les Furies. Cela donne le ton. On monte d’un cran dans l’échelle de la torture qui transpire dans les rythmiques, et les chauds - froids d’une voix et d’un morceau qui savent nous surprendre.

Après une outro noyée dans l’élégante distorsion des guitares et du chant, Dizorder remet le couvert avec un troisième titre pour nous dévoiler leur vrai visage ? Place à « The Real Face » : les arpèges planant de la guitare nous conduisent vers un morceau plus posé, profond où la lourdeur remplace la folie furieuse des deux précédents titres. Les riffs acérés deviennent des coups de scalpels qui dissèquent la noirceur et se marient à la clarté des arpèges et les envolées mélodiques et techniques du solo : en 4 minutes trente, vous savez à qui vous avez à faire… et ils n’en ont pas fini avec vous !

Pic(k), le dernier morceau de ce 4 titres, atteste que sans jamais perdre son identité le groupe peut vous amener chasser sur de nouvelles terres. Des guitares puissantes et joliment torturées qui accouchent de couplets qui contrastent beaucoup : une superbe ligne de basse, un chant sage, une guitare clean, une batterie qui plante solidement le groove. Puis un refrain massif qui martèle l’identité du groupe : Dizorder. Un désordre à garder en tête pour savourer cette sortie à fond, comprendre les montagnes russes musicales et émotionnelles dans lesquelles la chanteuse Chloé et ses quatre complices veulent vous embarquer !

Trop puissant et lourd pour être mis sur la même échelle que Flyleaf, on sent néanmoins l’influence mélodique qui vient tempérer un groupe qui dévore du Deftones et du Northlane au petit-déjeuner. Le tout donne un cocktail rempli d’énergie qui nous balade sur la palette des émotions humaines et nous fait redécouvrir les nuances les plus torturées que l’on avait oubliées.

  • Tous styles
  • Rock
  • Chanson
  • Pop / Folk
  • World
  • Electro
  • Rap, R'n'B, Soul
  • Reggae / Ska / Ragga
  • Jazz / Blues / Funk
  • Métal
  • Autres
  • MÛSH
    Summer night
  • NAWAX
    L'étincelle
  • Kybb
    Dolores décolle
  • HUMANIST
    Dunia
  • FRANCOIS ESSINDI
    Modern Savery by Abakuya
  • Asgaya
    Taje
  • Juzze
    Planes
  • Pourquoi pas!
    Don quichotte
  • Ninaud
    The Dreamer
  • Bim Bam Orchestra
    Micronite
  • Moses Christopher
    Always Lose
  • Elodie Kimmel
    Spectres
  • ALDEZIA
    Walking Dead
  • D-ZINK
    En Proie
  • Dementia
    DRIVE
  • Stefan K
    SI FRAGILE
  • Peter's Pain
    Get Up - Wonderful Days
  • AKUGASASY
    Gogoduba
  • Kcordeon
    Du jour au lendemain
  • Imperial Mandingue Connection
    Ana Mali
  • Vsky
    Clark Kent
  • COVERPLAY
    Money money money
  • Fools & Heroes
    Bad Porn
  • I Lambi
    Flat Foot Hustla
  • Geekinshort
    Un Connard de Zombie
  • Mekintown
    Les seins
  • Attara Orchestra
    Jipasi
  • Men Wearing Borsalino
    Welcome to Paris
  • WASTE
    Bright Light
  • [Stömb]
    2015 - 05 The Crossing
  • HUMANIST
    Gombelai
  • The Drunken Lazy bastards
    MARRY ME
  • Les Cahiers d'Auré
    A Corps Perdu
  • Sak' & Les Stéréo Tipps
    K
  • Prïme
    Donne moi
  • Le Chœur YEAH !!!
    Demain, j'arrête
  • UPSKIRT
    Feel like a wave
  • BLOWMIND
    Lying
  • the eleven
    Massiv Trauma
  • Snug
    Modern Slave
  • Ginger Spring & Show
    The cat
  • Klangfeld
    Black Star
  • FARIO
    Vague à l'âme
  • La Squadra
    Balo Balo
  • Petit HoMme
    Crabe
  • Simon sans H
    Le temps de grandir
  • SORRY FOR ZE NOISE
    Riddin'
  • Eva donc Jouhet
    Filles de joie
  • Tribazz
    Spoil the dance
  • ANYWAYZ
    Some Days
  • DJENKAFO
    Mè Sogho
  • WILD SAGE
    Mount
  • Kcordeon
    A la banque
  • 2MB
    FIRE 2012
  • Le Chœur YEAH !!!
    Un corps
  • Niko
    Born to die
  • Ayenalem
    En Attendant
  • Pat Kay
    Lies
  • amazigh riddim
    la république
  • Prïme
    si dangereuse
  • Pourquoi pas!
    minha pena
  • DTC
    Liberté
  • SWEETCOVER
    Turn Around
  • Moshi-Moshi
    Il fait chaud
  • DJEDA
    Your eyes
  • Full Faya Orchestra
    Où allons-nous ?
  • Contrastes
    H M R
  • serial crieur et aayite
    Si haut
  • MDI
    Qui Sont Les Vrais
  • DiXiT
    Hors de contrôle
  • SNAKEE CERGY
    SNAKEE - ORAGE
  • ANYWAYZ
    I Wanna Know
  • The Dom's
    It's OK
  • NAWAX
    Que du Rock
  • LP (LES PARESSEUX)
    HYGIAPHONE COVER
  • Kcordeon
    Plage de Normandie
  • Red Off
    Lost in house
  • UNSEELIE
    The City Feeds On You
  • Le Traquenard
    Napataka
  • CRASHAGORA
    Aphasie
  • grantoizeaunwar
    ITACHI
  • SOUNALIGHTA
    pa gadé dèyè
  • 7AC
    De Quoi Ça Parle
  • Drikz&Benz
    Des Histoires à Raconter - Casseurs Flowters Cover
  • the eleven
    Sunday Morning
  • Fading Cuts
    Red/Blue/Green
  • WILD SAGE
    Lifetime ( live )
  • Dom Gilbertson
    Barre-toi
  • Down Trigger
    Indus
  • JORDAN DIOW Doll's Finger pop-world BIG-BANG
    ROUNDTRIP
  • Trois Six Cinq
    Aristosales
  • Tribazz
    Double concerto de Bach
  • Elion Conie
    Deep Inside Of Me
  • IILYD
    If I Let You Down
  • Bafing Kul
    Kouma
  • ZO
    Jaisalmer
  • Acedia Mundi
    Deconstructing My Soul
  • Akamba
    La chanson de Jeff (démo)
  • Niass Coumba Abdallah & The Mp's
    Deed
  • Peurs Secrètes
    Le Défi